Danger pour mon ordinateur ? - Photolab prime ou Deep Prime -

Formateur en photographie, je constate de gros problème sur les machines de l’ensemble de mes élèves utilisant Dxo photolab avec des traitements de débruitage prime par lots.

Le taux d’occupation des CPU est trop élevé pendant trop de temps. 100% d’utilisation de tous les cœurs pendant plusieurs dizaines de minutes voire plusieurs heures.

Les températures des cœurs montent à des niveaux extrêmement élevés et sont dangereux pour les CPU.
Sur un grand nombre d’ordinateurs je constate des températures de + de 80° pendant plusieurs dizaines de minutes, voir plusieurs heures.
La moyenne de temps de traitement des images avec prime oscille entre 1s par mpix et 4 s par mpix sur nos tests. Certains utilisateurs sont même très au dessus.

Ces temps de traitement sont très importants même avec des machines performantes.

Par exemple: sur un lot de 50 images à 24mpix, entre 25 minutes à 1h40 (min - max) à 100% de charge .

Ces chiffres sont d’une autre époque et ils sont tirés de tests effectués sur des ordinateurs courants et même assez performants.
Pour des usages moindres (des lots compris entre 4 et 10 images sous prime) le problème reste le même, nous avons des CPU qui montent couramment à plus de 80°.

Il faudrait donc avertir les utilisateur du danger.

Je reste à disposition si vous souhaitez des données chiffrées plus précises.
Je suis très étonné qu’aucun retour utilisateur n’apparaissent sur la toile pour ce problème grave.

Bien à vous

1 Like

Une machine normale devrait supporter la charge de son CPU ou GPU. Sinon c’est qu’elle est mal conçue.

Dans les cas extremes, avec les logiciels qui utilisent 100% CPU et 100 % GPU simultanement pendant de tres longues durées, (il y en a peu, mais certains logiciels 3D extremement performants le font, meme hors rendu final), alors il faut effectivement avoir des stations de travail adaptées.
Si nous mettons de l’argent dans nos machines c’est pour les utiliser, et donc que les devellopeurs utilisent au maximum le multithread et les possiblités du GPU.

Intel donne la limite de chauffe de ses cpu à 95 degrés.
Il semblerait que vos machines aient peut etre besoin d’un bon nettoyage poussiere des radiateur (demontage et soufflette, voir changement de la pate thermique). J’utilise la mienne tres extensivement et en calcul cpu extremement intensif (100% cpu pendant des heures, voir des jours) elle ne monte pas à plus de 65, 70 degres.

2 Likes

Ce n’est pas le logiciel qui est dangereux, c’est les machines mal ventilées et/ou mal refroidies.

Et, si l’on ne pose pas l’ordinateur sur ses genoux ou si l’on ne bloque pas les ventilateurs de quelque manière que ce soit, je ne vois aucun problème - comme le dit @JoPoV, les processeurs sont conçus pour fonctionner à des températures supérieures à 80°C

1 Like

Bonjour,
Il semble que vos PCsoient sous-dimensionnés ; donnez les caractériistiques de ceux-ci.

Pour le débruitage, le mieux est un GPU pour utiliser DeepPrime. Sans oublier de bien le configurer dans les options de PhotoLab.

Avec une carte graphique correcte cela devrait (je n’ai jamais utilisé DxO en mode cpu; uniquement en mode gpu) etre extremement plus rapide qu’en CPU, de plus cela réduit la chauffe du CPU.
Les NVidia des 2 dernieres generations - serie 2000 et 3000) ne chauffent plus (65 degres avec les ventilos presque au minimum en calcul extremement intensif).
Et pour celles de generation precedentes (series 1000 et avant), il est préférable d’utiliser NVidia inspector et de pousser “manuellement” le ventilateur à 90, 100 % en cas d’utilisations tres intensives fréquentes et prolongées (pour les calculs 3D soutenus en tout cas). C’est très bruyant, notamment sur les versions blower. Mais ce n’est très certainement pas necessaire pour du dematriçage/debruitage photo personnel.

A la vue des interventions, j’apporte une précision. Mon interrogation car s’en est une, n’a pas pour objectif de dénigrer Photolab, un logiciel que j’apprécie à plus d’un titre pour ces corrections d’objectifs, correction des perspectives, module filmpack, traitement par lot faciles, et débruiteur extraordinaire… Aucun autre software ne propose ces fonctionnalités.
Voilà c’est dit…

Les GPU pro du type Nvidia quadro ne sont pas sollicités par Prime. Pourtant les cartes M4000, K2200, K1200 ou même la petite K600 sont bien prises en compte par Dxo et open CL actif.

Ces cartes pro spécifiques aux graphistes, sont presque les seules à afficher le 30 bits sous photoshop et pour ceux utilisant de bons écrans large gamut. Sous Photoshop les logiques et accélération des cœurs cuda sont bien exploités.

Perso je me refuse à recourir à une RX580, véritable usine à gaz de 300w pour une éventuelle utilisation de prime… Le manque de rendement d’un outil ne saurait justifier d’une course à l’équipement…

Mes propos sont sur la base de constatations de plusieurs élèves photographes, utilisant par ailleurs d’autres logiciels professionnels du type photoshop, Capture one ou autres logiciels graphiques Illustrator, In-design, XD… Certains logiciels de montage After effect et première pro.
Leurs ordinateurs sur l’ensemble de ces softwares n’ont jamais eu de charge de 100% sur le CPU ni GPU et n’ont pas une température excessive de fonctionnement.

Ma station de travail pro (bi-xeon) fait état du même comportement - charge du CPU 100% pendant des dizaines de minutes et température élevée (proche des 80°).
Sur DXO Prime exclusivement (je ne suis pas en train de parler d’autre chose JoPov).

Leurs ordinateurs, à priori, ne sont pas plus sales que ceux que vous auriez chez vous, je ne sais pas ce qui vous permet d’affirmer le contraire. Ma station à moi est parfaitement propre pour des constations similaires.
Oui Intel donne des Tjmax de 90-100° selon les processeurs, ce qui est un “point de coupure” et donc une extrémité fatale. Sur de nombreux forum orientés “gamers” beaucoup d’utilisateurs s’accordent à dire que plus de 80° sur plusieurs dizaines de minutes, voir heures sont dommageables pour les CPU.

Vous prenez donc partie assez facilement sans beaucoup d’éléments à donner:

  • Avez-vous des données qui permettent au contraire de dire qu’un fonctionnement CPU de plusieurs dizaines de minutes, voir heures à plus de 80° serait sans danger?
  • Avez-vous un retour d’expérience personnel chiffré qui puisse dire combien de temps 20 ou 50 photos 24, 36, ou 46 mpix traitées sous prime, avec quel taux d’occupation CPU-GPU et quelle température observée?

Dxo fourni son logiciel sans avertissement ou sans dire qu’il n’est utilisable que par une élite qui posséderait des machines très performantes, d’une propreté exemplaire ou avec un système de refroidissement particulièrement évolué…
Théoriquement il n’y aurait pas de danger même si ces machines étaient sous-dimensionnées.

Pourquoi avec les mêmes machines et en utilisation très intensive sous Photoshop (débruitage caméra raw et scripts de traitement par lot compliqués) ou débruitage Phase One, nous n’observons que des occupations CPU très faible, des temps de traitement sans comparaison et des températures de l’ordre de 60° max.

Et c’est bien là mon interrogation.

Pour ce qui est de qq données techniques voici celle de plusieurs stations identique que nous possédons :

  • Xeon E5-2690 32Ram Carte Quadro Pro K2200 - env 1s par mpix - 50 images à 24mpix: env 22 minutes avec occupation CPU de 100% sur toute la durée (sur les 8 cœurs) - vitesse de ventilation par défaut et en auto: entre 78 et 81° dès le premier tiers du traitement et jusqu’à la fin

2 de ces machines ont dépassé les 82° dès le premier lot de 4 images…

Je n’ai pas le sentiment que ces machines soient inadaptées ou sous dimensionnées bien au contraire. Sur de l’usage en dehors d’un traitement prime nous sommes à moins 50° de fonctionnement même sur du lot…

A vos mesures…

Specs for the Xeon E5-2690:

Intel Xeon Processor E52690 20M Cache 2.90 GHz 8.00 GTs Intel QPI Product Specifications

You’ll notice there’s no max operating temperature here - just Tcase, which is explained if you hover your pointer over the ? next to it. Anecdotally, the max core temp is 89.9 degrees C. Adequate cooling is needed, as explained above - but the specs suggest that the processor will also adjust itself (voltages, clock speed) to try to not overheat.

I propose that DxO’s PRIME noise reduction technologies are good enough to justify their high computational workload. A well-supported GPU with DeepPRIME will let you maximize both efficiency and results.

1 Like

@Greg Yes you’re right. Tjmax different that Tcase.
Measurements made under coretemp give Tcase temp but not Tjmax.

So for a Tjmax 95°, Tcase should be quite far below, 72° for this E5-2690

Thank you

Bonjour @Titix77, et bienvenue sur notre Forum.

Je me suis permis de modifier le titre de votre post, car je trouve qu’écrire en lettres capitales “DANGER : PL Prime ou DeepPrime” est inadapté, peut-être même excessif. Pour mieux servir les utilisateurs de notre forum et pour mieux vous venir en aide, je pense que le titre actuel “Danger pour mon ordinateur ? PhotoLab PRIME ou DeepPRIME” exprime davantage ce que vous souhaitez comprendre/partager au sein de notre communauté.

Steven.

4 Likes

Is it really necessary to raise concerns about processor load? After all, the operating system should manage resources in a way to not damage them…

1 Like

I agree @StevenL. The original title was very excessive and implied that using PhotoLab will damage your computer, which just does not happen in the real world.

There are lots of commercial apps that could theoretically overtax a computer, but in practical everyday use, they don’t.

The title as originally written strongly implied that PhotoLab can cause serious hardware problems. Is there any documented evidence that the normal use of PhotoLab by any user has caused damage to their computer?

Mark

2 Likes

@Titix77
Ce n’etait pas une affirmation mais un conseil/supposition.
Mes stations de travail bi-xeon équipées de quadros ou titans ne montent pas à plus de 65, 70 degres meme à 100 % de charge sur les cpu pendant des calculs 3d intensifs qui peuvent durer plusieurs jours.
De meme avec photolab.
Et ma station basique i7 de meme.
Et meme chose avec du rendu GPU sauf pour les cartes de generation 1000 qui demandent une mise en action à 90 ou 100 % des ventilateurs GPU.

La temperature des GPU et CPU est quelquechose que je surveille de très près vu les applications que j’utilise professionnellement, et le premier et seul ennemi que je connaisse est la poussière dans les radiateurs ou les pates thermiques trop vieilles sur les machines “ayant de la bouteille”.

1 Like

@Titix77
Et pour ce qui est des bi-xeons, j’ai eu des renderfarms (plus anciennes) qui ont tourné des années à des températures autour des 80, 85 degrés sans faillir. Et là, c’était des semaines de rendu non stop.

@Titix77
Les temperatures ci-dessus ne sont certainement pas admissible pour les series Core.
Mais je ne les remarque pas sur mon I7, ni sur mes bi-xeons actuels.

Les machines de vos élèves sont elles toutes les memes ? (achat d’école ?).
Ou sont elles toutes differentes ? (machines des élèves).

Dans le premier cas pourriez vous indiquer de quelle marque et quel modele il s’agit ?

Et je rajouterai (toujours en tant que piste) qu’il faut absolument éviter l’overclocking quel qu’il soit sur les machines à vocation professionnelle.

Et je dirais même plus : les processeurs modernes sont protégés contre les surchauffes. S’ils atteignent leur limite de fonctionnement, ils “disjonctent” temporairement. Certes, l’ordinateur s’éteint brutalement, mais le matériel est préservé.

1 Like

Je suis stupéfait que toutes les réactions se focalisent sur les aspects matériels, sans considérer les aspects logiciels.
C’est une évidence que DeepPrime est extrêmement gourmand en ressources. Et il ne me paraît pas raisonnable de se résigner à laisser tourner des machines à 100% de capacité pendant des heures, et en trouvant cela “normal”. Je déteste le gaspillage de ressources.
C’est pour moi aussi une évidence que DXO doit considérer la chose avec sérieux et ne pas se contenter de tirer vers le haut la configuration minimale requise. Un travail d’optimisation de code doit être considéré avec priorité dans la roadmap de développement de Photolab et en particulier dans sa fonction DeepPrime (je précise que je suis développeur). J’avoue que j’utilise de moins en moins cette fonctionnalité, pour cette raison ! Du coup les avantages fonctionnels et ergonomiques de DXO me paraissent nettement moins marqués, et je ma tâterai le jour du renouvellement de licence. Je n’ai pas envie de me payer une bécane à 2000€ pour tourner ce genre de logiciel plus confortablement, ni d’en revenir aux batches nocturnes comme dans les années 70-80.

1 Like

Agreed, but processing a certain number of files will ask for a related amount of energy, no matter if you process the images serially or in parallel - if we ignore the resource management overhead (diminishing returns) for the moment.